back Catalogue
back Catalogue

Emma KunzCosmos

48.00 EUROS

Sélection de Chantal Pattyn pour sa vitrine.

J’étudiais encore l’histoire de l’art lorsque l’exposition Les Magiciens de la Terre a eu lieu à Paris. C’était l’année de la chute du mur, en 1989. Cette exposition montrait clairement que la perspective purement occidentale n’était plus valable. Il en va de même pour le point de vue uniquement masculin. L’art moderne a longtemps été dominé par les artistes, historiens, critiques et conservateurs masculins. Heureusement, les choses ont changé. Les œuvres de nombreuses femmes ont été redécouvertes ces derniers temps. Souvent à titre posthume… Parmi les femmes-artistes qui ont bénéficié d’une réhabilitation artistique un demi-siècle après leur mort figure Emma Kunz (1892 – 1963). J’ai rencontré son travail à la Biennale de Venise 2013 de Massimiliano Gioni, qui s’était intéressé au Livre rouge de Carl Jung. Je ne sais pas si Kunz, qui était aussi guérisseuse, a lu Jung. Mais elle était profondément passionnée par ce qui se passe lorsque le rationnel et le conscient sont éteints. Elle était autodidacte, avait des dons particuliers et laissait le pendule déterminer la disposition de ses sublimes dessins spirituels. Elle a fait des centaines d’œuvres comme celle-ci. Sans titre ni date. Dans ce catalogue de l’Aargauer Kunsthaus en Suisse, vous découvrirez son héritage qui inspire encore des artistes contemporains comme Goshka Macuga (découvrez son étonnante sculpture Family Module @Beaufort 2021).
Chantal Pattyn

Emma Kunz (1892-1963) était une guérisseuse et une artiste suisse. Issue d’une famille de tisserands, ses capacités de télépathie, de prophétie et de guérisseuse sont devenues évidentes très tôt et elle a commencé à utiliser son pendule divinatoire alors qu’elle était jeune adulte. Bien qu’elle n’ait jamais reçu de formation artistique formelle, elle a commencé en 1938 à produire des dessins géométriques délicats à grande échelle en utilisant son pendule de divination. Avec son travail basé sur les questions qu’elle rencontrait et les visions qu’elle avait, Kunz s’est avérée être une artiste accomplie et même visionnaire.

La fascination pour l’art de Kunz n’a jamais été aussi grande qu’aujourd’hui. Les œuvres qu’elle a créées il y a quatre-vingts ans, alors qu’elle menait une vie retirée, loin de toute scène artistique, illustrent ce que nous considérons aujourd’hui comme acquis : un concept élargi de la créativité qui rejette la question de l’art et du non-art et intègre un large éventail de sujets : la recherche, la médecine, la nature, ainsi que des éléments surnaturels, magiques, animistes et visionnaires.

Publié à l’occasion d’une grande exposition au Aargauer Kunsthaus en Suisse, où la toute première exposition publique des dessins d’Emma Kunz a eu lieu en 1973, ce livre met ses dessins et ses activités de guérisseuse en dialogue avec le travail et les positions d’artistes contemporains tels qu’Agnieszka Brzez˙an’ska, Joachim Koester, Goshka Macuga, Shana Moulton, Rivane Neuenschwander et Mai-Thu Perret. Outre quelque 120 illustrations, pour la plupart en couleur, le livre présente des essais sur la spiritualité et l’ésotérisme dans l’art contemporain ainsi que des entretiens avec les artistes mentionnés. Une visite innovante de l’exposition via la technologie de balayage laser 3-D complète le livre.

  • scheidegger & spiess
  • Langues Allemand Anglais
  • Publication2021
  • Pages208
  • Format32.5 x 24.5 cm
  • ISBN9783858816825

Lancement de Censored Magazine, le 7 octobre 2021 Lancement de "Vases Communiquants" par Hélène Drenou & Actes Nord, le 21 octobre 2021 Lancement de "Mythologies" par Letizia Le Fur & Rue du Bouquet, le 28 octobre 2021

10 Rue du Tabellion à 1050 Bruxelles

Ouvert du mardi au Samedi 10h30 - 18h30

Votre panier
Sous-total 0 EUROS

Pour connaitre les coûts et delais de livraison, procédez au checkout

Votre panier