Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche
back Catalogue
Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche
back Catalogue

Casey MackDigesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202

48 EUROS

Comment le logement peut-il mieux répondre aux besoins divers et changeants des gens ? S’éloignant de l’architecture en capsule qui domine tant d’études sur les architectes métabolistes japonais, Digesting Metabolism étudie l’impact sur le logement japonais de l’idée de Le Corbusier de “terrain artificiel”, peut-être le concept le plus célèbre de l’architecture dont peu de gens ont entendu parler. Longtemps enterré par le terme de “mégastructure” qu’il a inspiré, le terrain artificiel associe l’individuel et le collectif, en envisageant le logement comme des plates-formes empilées de parcelles permettant de construire des maisons indépendantes de toutes sortes. Ce livre explore en détail onze projets japonais qui transforment ce rêve de durabilité combiné à la flexibilité en réalité bâtie, mettant en lumière son attrait pour une nation dont les terrains existants sont très instables, tant en raison des tremblements de terre que de leur coût. Introduit au Japon en 1954 par Takamasa Yosizaka, le protégé de Le Corbusier, le terrain artificiel est essentiel pour les Métabolistes qui ont fait leurs débuts à Tokyo en 1960, car il a suscité leur désir d’ajouter “un facteur temps à la planification urbaine”. Pourtant, la terre artificielle a marqué l’imagination métabolique du Japon bien au-delà des années 60, promettant la satisfaction domestique et la résilience environnementale depuis l’après-guerre jusqu’aux politiques gouvernementales actuelles. Digesting Metabolism met en lumière cette histoire japonaise unique et son avenir possible, en trouvant des exemples d’infrastructure, d’adaptation et de contrôle des habitants qui remettent en question les modèles de logement marchandisés dans le monde entier.

Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche Digesting Metabolism - Artificial Land in Japan 1954–2202, Hatje Cantz, Peinture Fraiche
  • Casey Mack
  • Hatje Cantz
  • Langue Anglais
  • Publication2022
  • Pages368
  • Format24.5 x 17 cm
  • ISBN9783775746427

Evénement Focus Céramique à l'occasion de l'exposition d'Olivia Barisano au 1er étage chez Mathilde Hatzenberger. Vernissage le vendredi 26 janvier de 18 à 21 heures en présence de l'artiste. Exposition du 27 janvier au 24 février.

9 & 39 Rue Lesbroussart à 1050 Bruxelles

Boutique 9 ouverte du mardi au samedi / Boutique 39 ouverte du mercredi au samedi / 11h00 à 19h00

Votre panier
Sous-total 0 EUROS

Pour connaitre les coûts et delais de livraison, procédez au checkout

Votre panier