bool(true)

Edward Hopper et la modernité

12.00 EUROS

Ce livre est la retranscription d’une conférence donnée par Semin à l’occasion de l’exposition Hopper à Lausanne en 2010. De tous les peintres modernes consacrés, Edward Hopper, écrit Didier Semin, fut « le plus étranger à ce que son époque était en train d’inventer […], particulièrement en matière d’art ». Ce petit texte, aussi discret que juste, ne révèle Hopper qu’à l’ombre de son sentiment de non-appartenance à la modernité. Annonçant le pop art, son « réalisme sensible » devait pourtant exprimer l’une des expériences les plus profondes du XXe siècle : l’irrémédiable solitude urbaine.

  • Didier Semin
  • L'échoppe
  • Langue Français
  • Publication2012
  • Pages51
  • Format18.7 x 12.2 cm
  • ISBN9782840682431

Lancement de Flisvos par Bernadette Mergaerts, le jeudi 24 juin 2021 Lancement d'Exercices de dessin 01 par Tim Colmant, le jeudi 3 juin 2021 Lancement

Votre panier
Sous-total 0 EUROS

Pour connaitre les coûts et delais de livraison, procédez au checkout

Votre panier