bool(true)

Theater, Garden, Bestiary - A Materialist History of Exhibitions

28 EUROS

L’histoire des expositions fait actuellement l’objet d’un fort regain d’intérêt. Alors qu’aujourd’hui le « medium » de l’exposition offre à de nouvelles pratiques artistique une scène sur laquelle émerger, il cristallise aussi de nombreux néo-positivismes institutionnels relatifs à la désignation ontologique « art ». L’exposition, à la recherche de ses formes autoréflexives (comme en quête de son propre modernisme), semble être en train de devenir un genre d’art en soi. En prenant de la distance sur la multiplication actuelle des études relatives au curating, ce projet de recherche propose d’entreprendre une histoire de l’exposition de l’art à partir d’une généalogie élargie débordant le cadre strict des institutions artistiques. Le projet de recherche Theater, Garden, Bestiary: A Materialist History of Exhibitions propose de considérer l’exposition comme un genre, et de s’interroger sur sa place dans une géographie étendue des frontières et lignes de partage conceptuelles qui ont historiquement structuré l’espace de l’art et continuent de l’animer aujourd’hui. Il s’agit de réinscrire le genre de l’exposition à la fois dans l’histoire du modernisme et dans la cosmographie moderne qui l’a vu naître, dans ce qu’il conviendrait d’appeler la matrice anthropologique de la modernité : ses divisions épistémiques, ses découpages ontologiques, son économie politique, ses horizons négatifs.

  • Tristan Garcia, Vincent Mormand (eds.)
  • Sternberg Press, ecal
  • Langue Anglais
  • Publication2019
  • Pages308
  • Format21 x 28 cm
  • ISBN9783956794551

Lancement de A Magazine #1 curated by Martin Margiela (reprint), bientôt Lancement d'Exercices de dessin 01 par Tim Colmant, bientôt Rencontre avec Ryoko Sekiguchi pour la sortie de son nouveau livre Sentir aux éditions Jean Boite, bientôt

Votre panier
Sous-total 0 EUROS

Pour connaitre les coûts et delais de livraison, procédez au checkout

Votre panier