Simon Boudvin, Ailanthus Altissima

Simon BoudvinAilanthus Altissima

L’équipe de Peinture Fraîche est ravie de vous convier à une discussion autour du livre Ailanthus Altissima, Une monographie située de l’ailante en compagnie du photographe Simon Boudvin, le jeudi 18 novembre 2021.

Qui sont ces plantes que nous croisons lors de nos déambulations urbaines, et qui se développent au milieu des terrains vierges, à la limite de nos maisons, au fond des cours de nos immeubles, le long des clôtures, des rues et des haies ?

Pendant dix ans, Simon Boudvin a arpenté près de 700 hectares du territoire l’Est parisien à la recherche d’ailantes, ces arbres issus d’une espèce dite « invasive ». Muni de son appareil photographique, il a parcouru les rues de Bagnolet et de Montreuil afin d’inventorier l’évolution, la prolifération et parfois la disparition de plus de 500 de ces plantes dans le paysage urbain.

Entre illustration botanique et photographie de la ville, Ailanthus Altissima propose une iconographie propice en matière d’écologie urbaine. À travers cet ouvrage mêlant texte et photographies, Simon Boudvin interroge la place des arbres au sein des espaces urbains ainsi que le rapport entre l’homme, la ville et les espèces libres qui s’y développent de manière spontannée. Comment l’ailante s’est-il adapté au tissu urbain arti ciel et à une politique d’aménagement hostile ? Comment a-t-il été intégré au champ de la botanique et aux cultures locales ? Quelle place offrons-nous désormais à ces espèces « exotiques et envahissantes » qui apparaissent et se prolifèrent dans nos villes ?

Dans leur postface, Audret Muratet et Manuel Joseph interrogent la terminologie péjorative employée pour désigner ces plantes « invasives ». Ils soulignent les enjeux sociaux que de tels qualificatifs supposent, en pointant les amalgames et le risque d’analogie que pourrait entraîner le choix d’un vocabulaire stigmatisant à l’égard de l’immigration humaine.

Simon Boudvin a étudié aux Beaux-arts de Paris dans l’atelier de Giuseppe Penone ainsi qu’à l’école d’architecture de Paris-Malaquais. Enseignant depuis 2007, il assure aujourd’hui des cours à l’École nationale supérieure de paysage.
Attentif aux mutations des territoires qu’il parcourt, son travail émerge à la croisée des champs des arts, de l’architecture et du paysage. Les descriptions, prélèvements et relevés photographiques qu’il réalise font la matière de ses expositions et de ses livres. Il a précédemment publié Tyndo de Thouars (Éditions P, 2015) et Un nouveau musée (coédition Accattone et MER Paper Kunsthalle, 2018).

Lancement de Censored Magazine, le 7 octobre 2021 Lancement de "Vases Communiquants" par Hélène Drenou & Actes Nord, le 21 octobre 2021 Lancement de "Mythologies" par Letizia Le Fur & Rue du Bouquet, le 28 octobre 2021

10 Rue du Tabellion à 1050 Bruxelles

Ouvert du mardi au Samedi 10h30 - 18h30

Votre panier
Sous-total 0 EUROS

Pour connaitre les coûts et delais de livraison, procédez au checkout

Votre panier